Présidence de la Fécafoot: la réélection d’Iya Mohammed annulée - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Présidence de la Fécafoot: la réélection d’Iya Mohammed annulée

media Iya Mohamed (ici en 2002) est suspecté de détournement de fonds. AFP

La Commission de recours des élections de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a annulé ce 26 juin 2013 la réélection du président sortant, Iya Mohammed, écroué pour malversations financières présumées. C’est un nouvel épisode dans l’imbroglio politico-juridique qui agite la Fécafoot depuis plusieurs semaines.

« La Commission de recours des élections de la Fécafoot (...) a rendu une décision d'annulation de l'Assemblée générale élective de la Fécafoot du 19 juin dernier. » Ces quelques lignes, publiées dans un communiqué, rajoute à la confusion qui règne au sein de la Fédération camerounaise de football depuis plusieurs semaines.

La victoire d’Iya Mohammed, actuellement écroué pour malversations financières présumées, n’aura duré qu’une semaine. Dans le communiqué, la Commission de recours invoque une « violation des statuts et règlements » de la Fédération pour casser la victoire du président sortant, réélu alors qu’il était absent.

Le vice-président sortant de la Fécafoot, John Begheni Ndeh et Marlène Emvoutou, les adversaires malheureux d’Iya Mohammed, ont en fait saisi la Commission de recours pour demander cette annulation, du fait de l'absence du candidat élu.

L’affaire devant le Tribunal arbitral du sport ?

La Fédération a depuis « décidé d'interjeter appel de la décision auprès du Tribunal arbitral des sports », basé à en Suisse. L’affaire ne semble pas prête d’être réglée.

Arrêté le 10 juin, Iya Mohammed a été inculpé de détournement de 13 milliards de francs CFA (plus de 19,8 millions d'euros) à la Société de développement du coton (Sodécoton) dont il était le directeur général jusqu'à son limogeage récemment.

Malgré son placement en détention provisoire, il a été réélu à la tête de la Fécafoot où sa gestion est décriée. Iya Mohammed a pourtant reçu les félicitations du Président de la Fifa, Sepp Blatter, pour sa réélection.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.