RDC : Constant Omari à nouveau à la tête de la Fecofa - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

RDC : Constant Omari à nouveau à la tête de la Fecofa

media Constant Omari. DR

Constant Omari a été réélu pour quatre années à la tête de la Fédération congolaise de football association (Fecofa) vendredi dernier à Kindu dans la province du Maniema. Ces élections se sont déroulées sans suspens puisqu’il était le seul candidat à sa propre succession. Il a bien voulu nous donner son sentiment à la suite de son élection.

« J’étais serein car j’avais le soutien de toute l’assemblée », déclare Constant Omari au micro de RFI. Le président affirme que son bilan est positif. En atteste selon lui la participation de la RDC à la phase finale de la dernière CAN en Afrique du Sud. Après trois absences consécutives (2008, 2010 et 2012), l’équipe emmenée par Claude Le Roy a été éliminée au premier tour.

Pour le Mondial 2014, la RDC a encore ses chances

« Même si l’équipe nationale n’est pas allée très loin lors de la dernière CAN, il faut rappeler que nous sommes bien placés dans notre groupe pour le Mondial 2014 et que nous gardons toutes nos chances », précise Constant Omari. Le groupe I est composé du Cameroun, du Togo et de la Lybie. Troisième avec 4 points, la RDC va jouer contre les Libyens à Tripoli le 7 juin prochain et contre le Cameroun à Kinshasa le 16 juin.

Si Claude Le Roy avait un temps envisagé de quitter la sélection, Constant Omari rappelle volontiers qu’il avait été un des seuls à avoir réussi à le convaincre. « Il m’a appelé pour me félicité d’avoir été reconduit à la tête de la Fédération », dit-il.

Continuer les réformes et organiser la CAN 2019

Que va-t-il désormais se passer à la Fédération ? « Il faut intensifier nos réformes pour asseoir la première division et lancer la deuxième division », explique le président. Il rappelle qu’il a initié le centre technique de la fédération et que les travaux sont presque terminés. « Il faut maintenant lancer son fonctionnement ». Autre chantier : expliquer la candidature pour la CAN 2019 et faire en sorte que la RDC obtienne cette compétition.

En ce qui concerne le football local, Constant Omari assure que les réformes qui ont été lancées récemment vont finir par porter leurs fruits. Il rappelle qu’il a fait en sorte de ramener le championnat à 14 clubs. « Une réforme difficile à faire accepter ».

« Il nous faut des infrastructures de qualité et je souhaite le faire. Nous avons un potentiel réel et il faut tout faire pour continuer. Il faut pousser le gouvernement à améliorer les infrastructures qui nous font défaut », explique-t-il.

De quoi faire en sorte que lors de la prochaine Ligue des champions africaine, au moins un club s’illustrera l’an prochain. Il n'y a plus de club congolais cette saison dans cette compétition.

Propos recueillis par Antoine Grognet

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.