La nouvelle vie de Mounir Obbadi - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

La nouvelle vie de Mounir Obbadi

media

Devenu indispensable en seulement quelques rencontres, Mounir Obbadi est la meilleure recrue du mercato hivernal de l'AS Monaco. Après plusieurs saisons à Troyes, le Franco-Marocain n’a pas hésité à quitter la Ligue 1 et son club de Troyes pour se relancer en Ligue 2. Mais sous les ordres de Claudio Ranieri, l’ancien entraîneur de l’Inter Milan ou de la Juventus, l’appel du large semblait difficile à refuser.

Invaincu depuis le 11 décembre 2012, l’AS Monaco est toujours en tête de la Ligue 2 à huit longueurs de Nantes et de Caen. Les Monégasques semblent partis pour retrouver l’élite la saison prochaine. Et c’est dans la principauté que Mounir Obbadi, 29 ans, a choisi de continuer sa carrière. Le natif des Yvelines, en région parisienne, a été directement recruté par l’entraîneur Claudio Ranieri.

Un accueil chaleureux

L’ancien capitaine de Troyes, qui a débuté en janvier avec Monaco, semble convaincu et satisfait de sa décision. « Cela fait plaisir de gagner. Nous avons un objectif : retrouver la Ligue 1. On prend les matches les uns après les autres sans se prendre la tête et on fera les comptes à la fin », affirme le joueur formé au PSG. Mounir Obbadi s’est senti à l’aise très rapidement grâce selon lui, « à un accueil plus que chaleureux ». Il a pourtant passé cinq saisons et demie à Troyes. Une éternité dans la vie d'un footballeur.

Mais l’appel du large et surtout de Ranieri était plus fort. D’ailleurs, Mounir Obbadi n’a pas hésité à quitter la Ligue 1 pour la deuxième division. « Monaco reste un grand club français avec une histoire et du prestige », estime-t-il. Il ajoute : « Mais ce n’est pas une fin en soi et il va falloir continuer à travailler.» A 29 ans, l’ancien joueur d’Angers est heureux d’avoir tapé dans l’œil de Ranieri dont le parcours reste assez impressionnant. « Cela fait toujours plaisir qu’un entraîneur vous demande, mais quand c’est un grand, c’est encore plus satisfaisant. C’est à moi de lui prouver maintenant qu’il ne s’est pas trompé. C’est un coach rigoureux qui veut de la discipline. Il nous fait progresser tous les jours à l’entraînement ». Ranieri avait apprécié sa prestation lors des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue où Troyes avait battu Monaco (1-2, le 30 octobre 2012).

Un club au passé prestigieux

Pour Mounir Obbadi, Monaco est un club qui ne se refuse pas. Pourtant, le joueur sait que la saison prochaine, le recrutement risque d’être à la hauteur des ambitions du propriétaire russe, Dmitry Rybolovlev. L’homme d’affaire a investit plusieurs millions d’euros et a fait signer, entre autres, Claudio Ranieri. « La concurrence ne me fait pas peur et je sais que Monaco à de grosse ambitions pour les années à venir. C’est bien pour le club et moi je suis heureux d’être là », se félicite Mounir Obbadi dont l’équipe est la meilleure attaque du championnat.

« Dans le football tout va très vite et il va falloir engranger encore beaucoup de points », concède Mounir Obbadi. Il n’a pas oublié la plus grosse déception de sa carrière lorsqu’il y a cinq ans, avec Troyes, à douze journées de la fin, il était sur le point de remonter en Ligue 1. Mais Grenoble était finalement passé. Obbadi en garde un souvenir amer.

Si pour le moment l'AS Monaco semble partie pour retrouver l’élite avec Obbadi, l’année dernière il avait marqué le but qui avait permis à Troyes de retrouver la Ligue 1 contre... Monaco. Drôle de parcours pour ce joueur qui compte une sélection avec le Maroc (2005).

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.