Cheick Diabaté tarde (encore) à rejoindre Bordeaux - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Cheick Diabaté tarde (encore) à rejoindre Bordeaux

Malgré leur match nul encourageant sur la pelouse du Dynamo Kiev (1-1) en seizièmes de finale de Ligue Europa, ce jeudi 14 février 2013, les Girondins de Bordeaux avaient une raison d'être en colère : l'absence non justifiée de Cheick Diabaté. Alors qu'il était attendu au Haillan (le centre d'entraînement bordelais) mardi ou mercredi, après avoir remporté la petite finale de la CAN avec le Mali face au Ghana samedi, le club français n'a toujours pas de nouvelles de son attaquant.

« Il semble qu’il soit un peu en retard..., s'impatiente Jean-Louis Triaud dans le journal Sud Ouest. On règlera cela à son retour. Ça va être chaud… » D'autant plus que Cheick Diabaté est un récidiviste. A l'été 2011, il avait été mis à l'écart pour les cinq premiers matches de la saison par le nouvel entraîneur des Girondins, Francis Gillot, pour s'être présenté cinq jours après la reprise. Ce qui ne l'avait pas empêché de recommencer, quelques mois plus tard, revenant déjà en retard de la Coupe d'Afrique des nations 2012.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.