Les Aigles déterminés à briller pour le Mali - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Les Aigles déterminés à briller pour le Mali

media

L’équipe nationale malienne prépare la CAN 2013 de football en Afrique du Sud alors que la guerre fait rage au Mali. Les Maliens assurent qu’ils ne se laisseront pourtant pas déstabiliser. Leur devoir est de briller durant cette Coupe d’Afrique des nations.

De notre envoyé spécial à Port Elizabeth

Le ciel gris engloutit progressivement le Westbourne Oval Stadium de Port Elizabeth ce 17 janvier 2013. Sur la pelouse, l’équipe nationale du Mali s’entraîne avec ardeur pour préparer son premier match de la CAN 2013, face au Niger (20 janvier). C'est tout ce que les joueurs peuvent faire pour leur pays, ravagé au nord par un conflit armé.

« On est obligés de penser à ce qui se passe au Mali parce qu’on est avant tout des citoyens maliens et des enfants de ce pays », confie le milieu de terrain Samba Sow, après l'entraînement. Son coéquipier Mahamane Traoré confirme : « Même si on est ici, on suit ce qui se passe au Mali parce qu’on a de la famille là-bas. Mais tout ça, ça doit nous motiver. »

« On est en guerre ici »

Les Maliens Samba Sow (à g.) et Seydou Keita (d.) plaisantent à l'entraînement. RFI / David Kalfa

Car l’attente est énorme au Mali concernant cette Coupe d'Afrique des nations 2013 en Afrique du Sud (19 janvier-10 février). Les Maliens espèrent que les Aigles feront au moins aussi bien qu’en 2012, lorsqu’ils avaient décroché la troisième place de la Coupe d’Afrique. « Lors des derniers jours (du stage de préparation) passés à Bamako, on a vécu une effervescence comme je n’en avais jamais connu dans mes carrières de joueur et d’entraîneur, témoigne Patrice Carteron, le sélectionneur de l’équipe nationale. Lors des entraînements publics, il y avait à chaque fois plus de 10 000 personnes. On a vécu quelque chose d’incroyable, une énorme ferveur ».

L’entraîneur français et l’encadrement veillent d'ailleurs à ce que les joueurs ne se laissent pas déstabiliser par cette attente populaire. « Les gens ont tellement envie de vivre des choses positives après des mois et des mois de difficultés qu’ils mettent énormément d’espoirs dans cette équipe, explique Patrice Carteron. Après, il ne faut pas se mettre une chape de plomb sur les épaules. Il faut au contraire donner beaucoup de plaisir aux gens en prenant nous-mêmes du plaisir. »

Samba Sow est sur la même longueur d’ondes : « On n’est pas perturbés. On veut juste faire quelque chose de grand pour que les Maliens retrouvent un beau sourire et que la paix revienne au plus vite au Mali. On a besoin de ça. » Puis Sow conclut : « J’ai dit en rigolant qu’on est en guerre ici, parce qu’on a un trophée à ramener. Si on gagne la CAN, le peuple ne va pas pour autant oublier la guerre. Mais il sera soulagé un moment… »

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.