Didier Drogba nie avoir signé une pétition pour la Palestine - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent

Le missile qui avait abattu en plein vol, le 17 juillet 2014 dans l'est de l'Ukraine, l'avion civil MH17 reliant Amsterdam à Kuala Lumpur, était un missile BUK qui avait été «apporté» au préalable à partir de la Russie, a affirmé mercredi le parquet néerlandais lors de la présentation de ses premières conclusions. «Après le lancer, le système a été réacheminé en Russie», a même ajouté Wilbert Paulissen, l'un des responsables de l'enquête.

Didier Drogba nie avoir signé une pétition pour la Palestine

media

Dans un communiqué, Didier Drogba nie avoir signé une pétition soutenant la Palestine, dénonçant les bombardements israéliens et réclamant que l’Euro Espoirs 2013 n’ait pas lieu en Israël. L’attaquant souligne qu’il n’a « jamais pris parti, même dans [son] pays, la Côte d'Ivoire, lors des conflits, quels qu'ils soient ».

Après les Français Yohan Cabaye et Anthony Le Tallec, c’est au tour de Didier Drogba de nier avoir signé une pétition de soutien à la Palestine et réclamant un boycott de l’Euro Espoirs 2013 prévu en Israël : « Je n'ai pas signé cette pétition ni apporté mon soutien à cette initiative. Car je n'ai jamais pris parti, même dans mon pays, la Côte d'Ivoire, lors des conflits, quels qu'ils soient. » L’attaquant ivoirien conclut : « Mon but a toujours été d'œuvrer pour la réconciliation, mais aussi de tenter de lutter contre toute forme d'injustice et de discrimination, ce que je m'efforce notamment de faire avec la Fondation Didier Drogba. »

Les Marseillais démentent aussi

Le communiqué de soutien à la Palestine commençait ainsi : « Nous, footballeurs européens, exprimons notre solidarité avec le peuple de Gaza qui vit depuis trop longtemps en état de siège, et dont on refuse les droits humains les plus fondamentaux : la dignité et la liberté. » Le texte, largement commenté ces derniers jours, a bien été signé par plusieurs joueurs dont les Sénégalais Kader Mangane et Ricardo Faty, joints par RFI. D'autres ont revanché démenti. C'est le cas de plusieurs Marseillais sur le site de l'OM : « Les joueurs olympiens Steve Mandanda, Souleymane Diawara, André et Jordan Ayew et Rod Fanni tiennent à démentir leur participation. Les joueurs de l’OM concernés ne souhaitent pas prendre publiquement position sur un sujet d'ordre politique. »

La liste des signataires, publiée sur le site du Malien Frédéric Kanouté, présentait toutefois des anomalies. Le Franco-Sénégalais Mbaye Niang, pensionnaire de l’AC Milan, était ainsi toujours joueur du SM Caen tandis que le Malien Djimi Traoré jouait toujours à l’Olympique de Marseille.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.