Cameroun : Samuel Eto’o refuse de revenir chez les Lions - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Cameroun : Samuel Eto’o refuse de revenir chez les Lions

media

Samuel Eto’o a refusé de revenir en équipe nationale du Cameroun, huit mois après avoir été suspendu pour le boycott d’un match en Algérie. Ce 27 août 2012, l’attaquant explique dans une lettre qu’il ne participera pas au prochain match, en éliminatoires de la CAN 2013, au Cap-Vert. Eto’o, qui suspend toute participation en sélection, invoque « l'amateurisme et la mauvaise organisation » autour des Lions indomptables pour justifier son refus.

Ce devait être le grand retour de Samuel Eto’o en équipe nationale du Cameroun après huit mois de suspension. Mais le capitaine des Lions indomptables a préféré dire non. Ce 27 août 2012, l’attaquant a publié un communiqué officiel où il explique ne pas vouloir revenir dans la tanière pour affronter le Cap-Vert, le 8 septembre, en éliminatoires de la CAN 2013.

« J'ai le regret de vous informer de ma décision de suspendre toute participation en sélection, compte tenu du fait que les insuffisances que j'ai eues à décrier de façon récurrentes en tant que capitaine demeurent. »

Suspendu pour avoir organisé le boycott d’un match en novembre 2011, Samuel Eto’o avait écopé de quinze rencontres de suspension avant que sa sanction ne soit ramenée à huit mois de mise à l’écart par la Fédération camerounaise de football (Fécafoot).

Durant cette période, le quadruple joueur africain de l’année n’a cessé de mettre en cause la mauvaise organisation du football camerounais. Dans une lettre adressée à la Fécafoot, il explique encore : « Notre équipe nationale continue toujours de baigner dans un environnement caractérisé par l'amateurisme et la mauvaise organisation, incompatibles avec le sport de haut niveau. » A 31 ans, Samuel Eto’o se lance peut-être dans un bras de fer avec les dirigeants de la Fédération camerounaise.
 

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.