CAN 2012 : une dernière humiliation pour le Sénégal contre la Libye - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2012 : une dernière humiliation pour le Sénégal contre la Libye

media Kader Mangane, lors du match du Sénégal contre la Zambie, le 21 janvier 2012. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Le Sénégal s'est incliné pour la troisième fois en trois matches dans le groupe A de la Coupe d'Afrique des nations, ce dimanche 29 janvier 2012. Contre la Libye (2-1) à Bata, les Lions de la Téranga ont achevé la pire CAN de leur histoire et vont rentrer la tête basse à Dakar. Les Chevaliers de la Méditerranée n'ont pas réussi l'exploit de se qualifier en raison de la victoire zambienne contre la Guinée équatoriale (1-0) mais avec une victoire et un nul, ils ont réussi leur compétition.

Si les dirigeants du football sénégalais n'ont pas cessé d'affirmer leur soutien au sélectionneur Amara Traoré suite à l'élimination de son équipe dès le premier tour de la Coupe d'Afrique des nations, il n'est pas certain que l'ancien international survive à ce nouvel échec des Lions de la Téranga contre la Libye. Ce dimanche 29 janvier 2012, ceux que l'on présentait comme des favoris ont livré une nouvelle rencontre indigne de leur niveau supposé et terminent derniers de leur poule, sans avoir marqué un seul point. Et cette nouvelle désillusion dans la tanière n'a pas tardé à se profiler.

Tout sur la Coupe d'Afrique des Nations

Début de match en fanfare

La rencontre débute en effet sur les chapeaux de roue. Toujours aussi maladroits en défense, les Sénégalais ne sont pas encore rentrés dans leur match lorsque Souleymane Camara perd un ballon à 35 mètres des buts de son équipe. Ahmed Osman, excellent au match précédent contre la Zambie, transmet dans le dos de la défense à Ihab Albusaifi qui crucifie Khadim Ndiaye, titularisé dans les buts à la place de Bouna Coundoul (1-0, 5e). On a à peine le temps de se dire que les Lions de la Téranga sont partis pour perdre leur trois matches de poule pour la première fois de leur Histoire en CAN. Six minutes plus tard, Mamadou Niang, à nouveau titularisé après avoir été mis sur le banc par Amara Traoré contre la Guinée équatoriale, dépose un corner sur la tête de Deme Ndiaye. Au premier poteau, le milieu offensif décroise et trompe le portier libyen (1-1, 11e).

On se prend alors à penser qu'à défaut d'une qualification pour les quarts de finale, les deux équipes pourraient offrir à leurs supporters un match spectaculaire en guise de baroud d'honneur. Cette entame de partie est pourtant un mirage. Embourbés à 20-25 mètres du but adverse, les Sénégalais ne se procurent une nouvelle occasion qu'à la 33e minute. Repiquant dans l'axe depuis l'aile gauche, Souleymane Camara lâche une frappe sèche de l'angle de la surface que Samir Abod dévie du bout des gants. Sur le corner, Mangane reprend de la tête, Niang effleure le cuir et Esnani sauve les siens sur sa ligne alors que le gardien était battu. C'est tout pour la première période et ça ne s'arrange pas en deuxième.

Doublé pour Albusaifi

Inexistants durant les 25 minutes suivant le retour des vestiaires, les attaquants sénégalais se font ensuite remarquer par leur maladresse. Lancé à la limite du hors-jeu, Papiss Cissé place son lob au dessus de la barre (70e) avant d'être mal servi en profondeur par Moussa Sow, à peine entré en jeu à la place de Niang, qui avait pourtant éliminé deux défenseurs (80e). A la 84e minute, le Sénégal va même subir une ultime humiliation. Sur un long ballon en profondeur, Ahmed Zuway remet du plat du pied à Ihab Albusaifi qui reprend de volée et inscrit un doublé qui donne la victoire à son équipe (2-1). Comme si cela ne suffisait pas, les Lions croient égaliser par Souleymane Camara trois minutes plus tard mais le but du Montpelliérain est refusé pour hors jeu.

Les joueurs, les dirigeants et les supporters sénégalais feront maintenant tout ce qu'ils pourront pour oublier cette CAN 2012 et se projeter sur le prochain tournoi continental, l'an prochain en Afrique du Sud. Quant aux Chevaliers de la Méditerranée, s'ils ne se sont pas qualifiés, ils seront sans doute fêtés, à leur retour en Libye, par un peuple certainement heureux que l'image de son pays ne soit plus seulement associée à la guerre civile.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.