CAN 2012 : le Ghana bat le Mali au métier - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2012 : le Ghana bat le Mali au métier

media Le Ghanéen André Ayew (à droite) buteur face au Mali. REUTERS/Louafi Larbi

L’équipe du Ghana a remporté une deuxième victoire en deux matches de Coupe d’Afrique des nations, ce samedi 28 janvier 2012 à Franceville. Les Ghanéens ont battu les Maliens 2-0 grâce à un André Ayew en grande forme. Les Black Stars se rapprochent d’une qualification en quarts de finale de la CAN 2012.

Même sans bien jouer, le Ghana gagne. Encore. Pour la deuxième fois en deux matches, le Black Star s’est imposé dans cette CAN 2012. Après avoir joué petits bras face au Botswana (1-0), les Ghanéens ont battu le Mali au métier, ce samedi 28 janvier 2012 à Franceville. Résumé.

Une première période tactique

En première période, les deux équipes sont bien en place. Les Maliens ont la maîtrise du ballon avec un Seydou Keita à la baguette, épaulé par Abdou Traoré. Les Ghanéens laissent leurs adversaires venir. Avec une approche aussi tactique, le jeu est fermé. Les premières occasions nettes sont pour le milieu offensif ghanéen, Kwadwo Asamoah. A la 24e minute, le joueur d’Udinese décoche une frappe vicieuse. La trajectoire du ballon est flottante et le gardien Soumbeyla Diakité doit se jeter vite au sol pour sauver les meubles (24e). A la 35e minute, Asamoah multiplie les arabesques à l’entrée de la surface de réparation mais son tir est dévissé.

Les Maliens, qui peinent à perforer les lignes adverses, obtiennent quand même un bon coup franc à la 38e minute. Légèrement excentré sur la gauche, Cheikh Diabaté s’élance et frappe : le ballon heurte le montant gauche puis droit. Stupeur. Le grand avant-centre des Girondins de Bordeaux a failli débloquer la situation.

André Ayew sonne la charge

En deuxième période, André Ayew sonne la charge pour le Ghana. Le fils d’Abédi Pelé sollicite un une-deux avec Asamoah. Servi dans la foulée, le milieu de terrain frappe en force du pied gauche mais Soumbeyla Diakité est encore une fois présent sur sa ligne (54e). Le joueur de l’Olympique de Marseille attaque, provoque balle au pied. C’est lui qui force Bakaye Traoré à la faute avec une roulette. Asamoah Gyan, totalement transparent en pointe, se charge de tirer le coup franc. L’avant-centre enroule une frappe qui contourne le mur et trouve la cible (1-0, 63e).

Absolument intenable, André Ayew double la mise à la 72e minute. Servi d’une talonnade par Gyan, Ayew se joue d’Adama Tamboura avec un enchaînement crochet intérieur-crochet extérieur puis frappe du pied gauche. Le ballon file au ras du poteau : 2-0. Ce soir, le réalisme et l’expérience des Black Stars ont fait la différence. Les Ghanéens ont fait un grand pas vers la qualification. Les Maliens, eux, devront obtenir un meilleur résultat face au Botswana que la Guinée face au Ghana, le 1er février prochain, s’ils veulent se qualifier en quarts de finale de la CAN 2012.

De notre envoyé spécial à Franceville

Tout sur la Coupe d'Afrique des Nations

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.