CAN 2012 : le Maroc est de retour en Coupe d’Afrique - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2012 : le Maroc est de retour en Coupe d’Afrique

media

Le Maroc participera à la CAN 2012 après avoir manqué l’édition 2010. Les Lions de l’Atlas finissent premiers de la poule D en éliminatoires grâce à leur victoire 3-1 contre la Tanzanie, ce dimanche 9 octobre 2011 à Marrakech.

Le contrat est rempli : le Maroc retrouve la Coupe d’Afrique des nations après avoir manqué l’édition 2010 en Angola. Les Lions de l’Atlas ont décroché leur billet pour la prochaine phase finale (21 janvier-12 février 2012 au Gabon et en Guinée équatoriale) grâce une leur victoire 3-1 contre la Tanzanie, ce dimanche 9 octobre 2011.

Le missile de Maurice

Au Stade de Marrakech, les Marocains ont pris un net ascendant sur leurs adversaires. Durant les premières secondes, ils multiplient les actions dangereuses à l’image de ce tir trop croisé de Mbarek Boussoufa (4e). Le petit milieu offensif (10e) et Houcine Kharja (11e) sont imprécis et frappent au-dessus. Au bout d’un quart d’heure de jeu, l’équipe dirigée par le Belge Eric Gerets pourrait mener 2-0 ou 3-0…

C’est finalement Marouane Chamakh qui trouve la faille à la 20e minute avec un coup de tête piqué. Le portier des Taïfa Stars n’est pas sur ses appuis et ne parvient pas à se détendre pour dévier la trajectoire du ballon : 1-0.

Le Maroc pousse ensuite pour doubler la mise mais les Lions de l’Atlas sont surpris par un missile du gauche de Maurice : 1-1, 40e. C’était la toute première occasion des visiteurs. Les supporters locaux sont abasourdis.

Un sauveur nommé Taraabt

Adel Taraabt leur redonne de la voix : à la 60e minute, le milieu de terrain des Queens Park Rangers manque une occasion en or. Mais à la 69e minute, il se rattrape avec élégance en expédiant le ballon dans la lucarne opposé d’un coup franc inspiré : 2-1.

Les Lions de l’Atlas reprennent alors leur marche en avant et multiplient les incursions dans le camp tanzanien. Mbarek Boussoufa trouve logiquement la faille une troisième fois dans les arrêts de jeu. Servi en retrait par Youssef El Arabi, le joueur d’Anzhi Makhachkala loge le ballon au fond des filets d’un tir croisé et à ras-de-terre : 3-1, score final.

Le Maroc finit premier de la poule D et boucle avec brio des éliminatoires très mal entamés.

CAN 2012 : RESULTAT ET CLASSEMENT

Maroc – Tanzanie 3-1
MAR : Chamakh (20e), Taarabt (69e), Boussoufa (90e)
TAN : Maurice (40e)

1.Maroc (qualifié) 11 pts +6 6 matches
2.Centrafrique
8   0 6
3.Algérie 8 - 3 6
4.Tanzanie
5
- 3
6

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.