A la Une : la révolution, para siempre! - Amériques - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

A la Une : la révolution, para siempre!

Fidel Castro : « Il faut changer qui doit être changé »

A Cuba, le Parti communiste est toujours réuni en congrès. Les délégués doivent s'exprimer lundi, 18 avril 2011, sur des modifications apportées au projet des réformes économiques. Ces nouvelles propositions concernent entre autres les impôts, selon le journal Juventud Rebelde. Les taxes seront désormais obligatoires pour tous ceux qui veulent se mettre à leur propre compte. L'idée c'est de varier le taux d'imposition en fonction du développement économique de chaque région. « Voilà la vrai égalité », commente un délégué du Parti communiste, cité par Juventud Rebelde. « Il faut traiter inégalement les choses inégales ».

On apprend aussi dans la presse cubaine, que le congrès est suivi de près par un certain Fidel Castro. Le père de la révolution livre ses impressions dans l'organe officiel Granma. Et il semble être content des avancés du conclave. « L'héritage, le socialisme se trouve entre de bonnes mains », juge le lider maximo qui rappelle en passant que la plupart des délégués n'étaient pas encore nés lorsque lui et ses compañeros défiaient l'empire américain. « Il appartient maintenant à la nouvelle génération de rectifier et de changer tout ce que doit être rectifié et changé ». L'objectif, conclut Fidel Castro, est de montrer que « le socialisme c’est l'art du possible ».

Le modèle cubain est-il encore viable ?

Cet avis n'est pas partagé par la plupart des observateurs étrangers, c'est le moins que l'on puisse dire. « Ce modèle est à bout de souffle », prévient Mario Vargas Llosa, dans le journal vénézuélien El Nacional. Pour le Prix Nobel de littérature, des pays comme Cuba ou le Venezuela s’appuient « sur des modèles qui ont été un échec ». Mais selon le politologue Ricardo Sucre qui s'exprimé lui aussi dans le journal de Caracas, cette comparaison ne tient pas. « En vérité », dit ce spécialiste, « les choix du régime cubain vont à l'encontre de la politique du président vénézuélien. Raul Castro propose de limiter le mandat présidentiel et favorise la décentralisation. Tout le contraire de ce que fait Hugo Chavez. »

Les Etats-Unis ont soutenu l’opposition syrienne

LeWashington Post lève, une fois n'est pas coutume, un nouveau rideau sur les coulisses de la diplomatie américaine. Elle a financé depuis 2006 des groupes d'opposition syriens. C'est ce que révèle le site WikiLeaks, rapporte le journal, qui a fait sa propre enquête sur ce dossier. Selon le Washington Post, cette campagne de soutien financier a débuté sous la présidence de George W. Bush. Mais il est impossible de savoir, si elle continue encore aujourd'hui. Officiellement, le département d'Etat dément ces informations. Certains câbles diplomatiques laissent supposer que le soutien financier a cessé en septembre dernier, sur le conseil de l'ambassade américaine à Damas. Elle craignait que ces actions puissent mettre à mal les efforts des Etats-Unis de se rapprocher du régime syrien.

L’orchestre de Philadelphie en faillite

La crise économique frappe les grandes institutions culturelles aux Etats-Unis. C'est le cas du célèbre orchestre philharmonique de Philadelphie. L'établissement fondé en 1900 s'est déclaré ce week-end en faillite. Cette affaire agite beaucoup la vie locale, à en juger par les articles publiés dans The Philadelphia Inquirer. Le journal publie sur son site internet une photo qui montre des musiciens de l'orchestre jouant gratuitement à l'entrée de la salle. Un petit concert pour sensibiliser la population et leur dire que « le spectacle continue » en attendant une solution aux difficultés financières. Selon le Philadelphie Inquirer, l'institution lancera prochainement une campagne pour lever des fonds. Il faut au moins l'équivalent de 110 000 euros pour sauver la « Cadillac des orchestres américains », écrit le quotidien de Philadelphie.

Le Brésil sera-t-il prêt pour la Coupe du monde de 2014 ?

En attendant, une autre opération de sauvetage est en cours, cette fois-ci au Brésil. L'objectif est d'assurer le bon déroulement de la Coupe du monde dans trois ans. Les infrastructures d'accueil doivent être aménagées, mais « les chantiers ont pris un retard énorme », écrit O Estadao. Le journal cite un rapport accablant qui révèle que 13 aéroports ne sont pas prêts pour recevoir la foule des visiteurs attendues. Certains travaux n'ont même pas commencé, selon O Estadao. « On pourrait mettre en place des infrastructures provisoires, c'est-à-dire des installations que l'on pourrait retirer après l'événement. Mais cette solution ne donnerait surement pas une bonne image du pays à l'extérieur », estime le quotidien de Sao Paulo.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.