CAF: Raouraoua et Anouma élus au Comité exécutif de la FIFA - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAF: Raouraoua et Anouma élus au Comité exécutif de la FIFA

media

Le 33e assemblée générale de la Confédération africaine de football (CAF) se déroule ces 23 et 24 février au Soudan, en marge du CHAN 2011. La CAF a procédé au renouvellement des membres du Comité exécutif et élu ses deux représentants au sein du Comité de la FIFA. Il s’agit de l’Algérie Mohamed Raouraoua et de l’Ivoirien Jacques Anouma. Le Sud-Africain Danny Jordaan a perdu sur tous les fronts.

 

Les membres de la Confédération africaine de football (CAF) étaient réunis ce 23 février à Khartoum, au Soudan, en marge du CHAN 2011 pour la 33e assemblée générale de la CAF. Le point principal de l’ordre du jour : l’élection des membres des Comités exécutifs de la CAF et de la FIFA.

Sur les deux tableaux, le Sud-Africain Danny Jordaan est le grand perdant de la journée. L’ancien Directeur exécutif du Comité d’organisation de la Coupe du monde 2010 n’a été investi ni à la CAF, ni à la FIFA. Le Zambien Kalusha Bwalya, ancien meilleur joueur africain de l'année 1988, l’a devancé très nettement pour être le représentant la zone sud tandis que l’Algérien Mohamed Raouraoua fait son entrée à la FIFA aux côtés de l’Ivoirien Jacques Anouma, reconduit. Le Tunisien Tarek Bouchamaoui était le seul candidat dans la zone nord tout comme le Guinéen Almamy K.Camara dans la zone ouest A et le Congolais Constant Omari dans la zone centre. En centre-est, le Tanzanien Leodegar Tenga a pris la place du Rwandais Celestin Musabyimana. Tenga et Bwalya deviennent ainsi les deux premiers anciens joueurs professionnels à intégrer le Comité exécutif.

Mais le plus gros suspense concernait l’élection du représentant de la zone Ouest B à la CAF. Après le désistement du délégué nigérien, Tata Avlessi s’est retiré le jour-même. Le dirigeant togolais l’a annoncé à la tribune. Il s’est plaint que le cas du délégué nigérian sortant, Amos Adamu, pris dans une affaire de corruption, ne soit pas réglé et il a vilipendé la situation au sein des instances de l’Union de football ouest-africaine (UFOA). Tata Avlessi a apporté son soutien au Ghanéen Kwesi Nyantakyi contre le Béninois Anjorin Mouchafarou, présenté comme le favori d’Issa Hayatou. Le président de la CAF a d’ailleurs accueilli cette sortie d’Avlessi par « vous faites une grave erreur ». Le Togolais a pourtant eu gain de cause puisque Nyantakyi s’est imposé devant Mouchafarou.

De notre envoyé spécial à Khartoum

COMITE EXECUTIF DE LA FIFA

Mohamed Raouraoua (ALG), 39 voix
Jacques Anouma (CIV), réélu avec 35 voix

COMITE EXECUTIF DE LA CAF

Zone Nord
Tarek Bouchamaoui (TUN), seul candidat

Zone Ouest A
Almamy K.Camara (GUI), réélu

Zone Ouest B
Kwesi Nyantakyi (GHA), 34 voix

Zone Centre
Constant Omari (RDC), seul candidat

Zone Centre-Est
Leodegar Tenga (TAN), 34 voix

Zone Sud
Kalusha Bwalya (ZAM), 38 voix

 

Chronologie et chiffres clés
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.