Jirès Kembo-Ekoko: « La sélection, c’est encore un peu trop tôt » - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Jirès Kembo-Ekoko: « La sélection, c’est encore un peu trop tôt »

media Jirès Kembo-Ekoko buteur lors du derby breton face à Brest. Reuters

Auteur de trois buts lors de ses trois derniers matchs avec le Stade Rennais, l'attaquant franco-congolais Jirès Kembo-Ekoko est en train de franchir un pallier dans sa carrière.  Approché par la RDC, il ne dit pas non à la sélection mais préfère pour le moment se concentrer sur sa carrière en club.

Jirès, vous êtes international espoir avec la France mais natif de Kinshasa.  Est-ce que vous avez déjà été approché par la RDC pour jouer en sélection ?
Oui ils m’ont contacté depuis le début de saison et même l’année dernière. Mais comme je commence tout juste à être titulaire dans mon club, je n’ai pas voulu tout mélanger. Je préfère faire les choses une par une mais j’ai été très content de sollicitations de mon pays. Mon opinion c'est: chaque chose en son temps.

Votre père - qui a été international zaïrois en même temps que celui de Rio Mavuba -b aurait sans doute été fier que vous portiez le maillot des Léopards...
Oui sans doute. Mais comme il n’est plus là, c’est ma famille et moi-même qui prenons la décision. Et nous avons décidé que, pour l’instant, c’était encore un peu trop tôt et qu’il était préférable que je me consacre à mon club. On verra bien ce qui se passera mais je ne dis pas non à la sélection.

Mais vous suivez les résultats de l’équipe nationale ?
Oui, bien entendu. Je les suis régulièrement parce que j’ai des amis au sein de l’équipe nationale et je me renseigne auprès d’eux.

Vous avez dû être satisfait du match nul au Cameroun qui permet à la RDC de garder espoir dans une poule très difficile ?
Oui mais je n’ai pas été étonné car je sais qu’il y a un bon groupe, qu’il y a de bons joueurs. Et j’ai eu des échos par Georges Mandjeck et d’autres joueurs qui m’ont dit que la RDC avait mérité ce résulatt et qu’elle aurait même pu l’emporter car nous avons marqué un but contre notre camp en toute fin de match ce qui a permis au Cameroun d’égaliser à 1-1.

Avec qui principalement avez-vous de bons contacts parmi les internationaux de RDC ?
J’ai Distel Zola qui m’informe pas mal de ce qui se passe. Et puis Youssouf Mulumbu et Larrys Mabiala, on se parle souvent au téléphone.

Le fait qu’il y ait encore des problèmes d'organisation au sein de cette équipe, qu’est-ce que vous en pensez ?
C’est vrai que la RDC n’est pas toujours ne mesure d’aligner ses meilleurs joueurs mais cela m’est difficile de rentrer dans les détails. Je ne connais pas le fonctionnement de la sélection.

Vous avez suivi le parcours du Tout Puissant Mazembe, qui a conservé son titre de champion d’Afrique ?
Oui j’ai suivi par l’intermédiaire de mon frère. Ils dominent le foot dans la région depuis maintenant deux ans et c'est une très bonne chose pour la RDC.

RETROUVEZ LA PARTIE LIGUE 1 DE L'ENTRETIEN

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.