Match amical: Le Sénégal vainqueur 2-1 du Gabon - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Match amical: Le Sénégal vainqueur 2-1 du Gabon

media

L’équipe du Sénégal a battu celle du Gabon 2-1 en match de préparation, ce mercredi 17 novembre 2010, à Saint-Gratien, en banlieue parisienne. Un bon résultat pour des Sénégalais ayant procédé à une large revue d’effectif. C’est en revanche la troisième défaite de suite pour des Gabonais co-organisateurs de la CAN 2012.

L’équipe du Sénégal restait sur deux victoires en deux matches d’éliminatoires de la CAN 2012 face à la RD Congo (4-2) et à Maurice (7-0). Elle en a aligné une troisième face au Gabon (2-1), ce mercredi 17 novembre 2010, à Saint-Gratien, en banlieue parisienne.

Dans la perspective du prochain match contre le Cameroun, en mars 2011, Amara Traoré avait convoqué 27 joueurs dont trois nouveaux : Lamine Sané (Bordeaux/FRA), Pape Kouly Diop (Santander/ESP) et Dame N’Doye (FC Copenhague/DAN). Le sélectionneur sénégalais était content de cette soirée pleine au Stade Michel Hidalgo : « Je suis satisfait dans la mesure où j’ai voulu faire une revue d’effectif. J’ai pu lancer trois nouveaux joueurs et revoir Souleymane Diawara qui était absent depuis presque six ou sept mois. Le tout est sanctionné par une victoire. »

Amara Traoré a procédé à sept changements durant toute la rencontre, tout comme Gernot Rohr, le sélectionneur du Gabon. Des changements qui alliés au froid et à la pluie ont freiné les acteurs du match à l’heure de jeu. La partie a pourtant démarré sur un rythme élevé même s’il faut attendre la 28e minute pour que le Gabon ouvre le score contre le cours du jeu. Sur ce premier but Willy Aubameyang sert son frère Pierre-Emerick sur la gauche. Ce dernier est sans doute hors-jeu au moment de la passe. Mais l’attaquant de l’AS Monaco ne fait pas de sentiment et trompe Bouna Coundoul, le gardien adverse, d’un plat du pied croisé : 1-0.

Le Sénégal réagit

Les Sénégalais supérieurs techniquement et physiquement ne se démontent pas et arrachent l’égalisation à la 43e minute. Une égalisation sur corner, Diomansy Kamara servant Papiss Cissé au premier poteau. Le coup de tête décroisée de l’attaquant trompe Didier Ovono, le portier gabonais. 1-1, score à la pause.

La deuxième période repart sur les mêmes bases avec des Lions de la Teranga dominateurs. Les Sénégalais prennent donc logiquement l’avantage à la 57e minute. Guirane NDaw, d’un coup franc, transmet à Mame Biram Diouf, entré en jeu à la mi-temps. Le joueur de Blackburn remet d’une volée du gauche au second poteau. Issiar Dia, malgré ses 172cm, s’élève et catapulte, de la tête, le cuir au fond des filets. Une belle combinaison, mais qui illustre une certaine naïveté défensive des Panthères. 2-1 pour le Sénégal, score final.

C’est la troisième défaite de suite pour le Gabon après des contre-performances en octobre contre Oman (1-0) et l’Arabie saoudite (1-0). Mais cet énième revers, avec deux buts encaissés sur coups de pied arrêtés, n’inquiète pas Gernot Rohr : « On s’en fiche des résultats pour le moment ! On est à la recherche d’un état d’esprit, de discipline, de combattivité… On a ouvert les portes de l’équipe nationale à de nouveaux joueurs. On a trouvé un troisième défenseur central de qualité avec Jean-Pierre Bamba, on a testé des latéraux et découvert des solutions au milieu de terrain. On n’était pourtant pas loin de décrocher un bon résultat ce soir. Le jour où on le cherchera vraiment, on sera capable de l’obtenir. » En attendant, les Panthères vont poursuivre leurs deux années de matches amicaux avant de co-organiser la CAN 2012 avec la Guinée équatoriale.



Gabon – Sénégal 1-2
Gabon : Pierre-Emerick Aubemyang (28e)
Sénégal : Papiss Cissé (43e), Issiar Dia (57e)
Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.