L'Ouganda terrasse l'Angola, la Guinée Bissau bat le Kenya - Sports - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

L'Ouganda terrasse l'Angola, la Guinée Bissau bat le Kenya

media

L'Ouganda n'a pas fait de détail à Kampala en s'imposant 3-0 face à l'Angola, une excellente entrée en matiière pour les Cranes. Pris en main par le Français Hervé Renard au sortir de la dernière CAN, les Palencas Negras tombent de haut. Dans l'autre match du groupe, la Guinée Bissau a réussi son entrée en battant le Kenya 1-0.

Absents de la phase finale depuis leur finale perdue face au Ghana en 1978, les Ougandais ont fait une entrée tonitruante dans ces éliminatoires en s’imposant 3-0 à Kampala face à l’Angola, grand favori du groupe. Le Cranes (les Grues) ont logiquement ouvert la marque par David Obua qui reprenait victorieusement du point de pénalty un ballon de Vincent Kayizzi.

Les locaux ont doublé la mise peu avant l’heure de jeu par Mwesigwa après un slalom dans la défense. Le gardien Ougandais Denis Onyanga est resté ferme dans sa cage et Kayizzi a ajouté un troisième but en fin de match pour assurer la victoire à son équipe, un véritable camouflet pour Hervé Renard qui avait amené la Zambie en quart de finale de la dernière CAN.

Dans l'autre match du groupe, la Guinée Bissau, entraînée par le Portugais Luis de Matos, a rempli son contrat en s'imposant à domicile 1-0 face au Kenya, grâce à un but de Jose Luis Mendes.

Ouganda - Angola 3-0
Ouganda: David Obua (35e), Andy Mwesigwa (58e), Geoffrey Sserunkuma (80e)

Guinée Bissau - Kenya 1-0
Guinée Bissau: Jose Luis Mendes (76e)

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.