L'Algérie et le Maroc en échec à domicile - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

L'Algérie et le Maroc en échec à domicile

media

L'Algérie a manqué son entrée dans les éliminatoires pour la CAN 2012 en concédant le nul, chez elle, à Blida face à la Tanzanie (1-1). Le Maroc aurait pu profiter de l'aubaine pour prendre la tête du groupe mais lui aussi a échoué en concédant le nul 0-0 à Rabat face à la Centrafrique.

 L’Algérie a raté son entrée en scène en concédant le match nul, vendredi 3 septembre à Blida  face à la modeste Tanzanie, 111e au classement FIFA.  Les Fennecs se sont mis dans l’embarras en concédant un coup franc de 30 m à la 33e mn, œuvre de Jerry Tegete dont le tir a trompé Raïs Mbohli, surpris par le rebond.
 
Manque de percussion

Sous l’impulsion un peu désordonnée de Karim Ziani et de Ryad Boudebouz, les Verts ont tenté de revenir au score mais ont failli se faire prendre en contre par les Tanzaniens, tout près de doubler la mise à la 42e mn. Les hommes de Rabah Saadane égalisaient quand même dans le temps additionnel de la 1ère période grâce à une frappe lointaine d’Adlane Guedioura.

En deuxième mi-temps, les Fennecs se sont rués à l’attaque mais comme ils n’ont toujours pas résolu problèmes offensifs, ils ne sont pas parvenus à trouver la faille. La Tanzanie aurait même pu reprendre l’avantage à la 72 e mn sur un but refusé pour une position de hors-jeu peu évidente. Ce nul concédé à domicile met d’emblée la pression sur l’Algérie qui se déplacera à Bangui en République Centrafricaine à la mi-octobre. Le lendemain de l'affront, le sélectionneur Rabah Saâdane, qui avait guidé l'équipe à la Coupe du monde, a remis sa démission. 

Le Maroc reste muet

Si Saadane est parti, Erik Gerets, lui, n’est pas encore arrivé. Retenu avec son club saoudien d’Al-Hilal qui est encore engagé en Ligue des champions d’Asie, le Belge n’était pas sur le banc du Maroc samedi 4 septembre à rabat, remplacé par son adjoint, le Français Dominique Cuperly. Face à un adversaire Centrafricain enfoui dans les tréfonds du classement FIFA (202place) et qui ne s’est jamais qualifié à une phase finale de CAN, les Lions de l’Atlas n’ont jamais pu trouver la faille.
 
Promu capitaine pour la première fois, Marouane Chamakh s’est beaucoup démené sans toutefois parvenir à venir tromper la vigilance d’un gardien très inspiré, Geoffrey Lembet, originaire de la région parisienne. Ce sont même les Fauves du Français Jules Accorsi qui ont le mieux débuté la rencontre inquiétant à plusieurs reprises le gardien Nader Lamyaghri. Malgré les entrées en jeu en seconde mi-temps de Youssouf Hadji et de Yousef El-Arbabi, qui honorait sa première sélection, le Maroc a dû se contenter du nul, dommage pour lui compte-tenu du résultat de l’Algérie.
 
Algérie - Tanzanie 1-1
Algérie: Adlane Guedioura (45e)
Tanzanie: Jerry Tegete (33e)

Maroc - Centrafrique 0-0

1.Maroc (qualifié) 11 pts +6 6 matches
2.Centrafrique
8   0 6
3.Algérie 8 - 3 6
4.Tanzanie
5
- 3
6

 

Prochains matchs (8, 9, 10 octobre)
Centrafrique - Algérie
Tanzanie - Maroc

 

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.