La police sud-africaine saisit 2 500 kg d'explosifs à Johannesburg - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

La police sud-africaine saisit 2 500 kg d'explosifs à Johannesburg

media Vue de Johannesburg. Guy Tillim

La police sud-africaine a saisi, dimanche 2 mai 2010 à Johannesburg, 2,5 tonnes d'explosifs du même type que celui qui est utilisé par les cambrioleurs qui s'attaquent aux distributeurs de billets de banque. Mais la poudre peut aussi servir à bien d'autres usages. C'est la plus grosse découverte de ce genre, déclare un porte-parole de la police.

Cent cartons d’explosifs de 25 kilos chacun, les policiers n’en revenaient pas d’avoir fait une telle trouvaille dans la salle de bain d’un appartement de Johannesburg. D’après le porte-parole des forces de l’ordre, c’est la plus importante découverte de ce genre. A priori, la dynamite devait servir à faire exploser des distributeurs automatiques de billets.

Mais à 39 jours du coup d’envoi de la Coupe du monde, la menace terroriste et la piste d’al-Qaïda vont aussi être étudiées. Deux suspects ont déjà été arrêtés, une jeune femme de 18 ans et un homme 22 ans, tous deux étaient dans la maison quand la police est intervenue pour saisir les explosifs.

Les forces de l’ordre ont pu découvrir la cache grâce à un coup de fil anonyme sur la CrimeLine, une ligne téléphonique pour dénoncer les criminels. Les 2,5 tonnes de poudre proviendraient d’un entrepôt du quartier de South Hills de Johannesburg.

Chaque année, l’Afrique du Sud importe des tonnes d’explosifs qui servent à l’industrie minière. 

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.